Braqueurs contre dealers un film que j’ai bien aimé

Braqueurs contre dealers un film que j’ai bien aimé

Ce film français du genre polar réalisé par Julien Leclerc est sorti le 04 mai 2016. Le film d’une durée de 1h16 mn affiche dans son casting les acteurs suivants : Sami Bouajila, Guillaume Gouis, Youssef Hajdi et plus. Le film est interdit aux moins de 12 ans

Présentation du film

Une équipe de braqueurs professionnels parisiens opère des petits coups avec dextérité. Elle est composée de Yanis, Eric, Nasser et Franck. Chaque membre est au top de leur vie et mène sa vie comme il l’entend. Mais un jour le petit frère de Yanis, attiré par le gain a fait une petite erreur : ce qui les a obligé à travailler pour les chefs de la cité. Cette fois, ils ne vont plus braquer des fourgons blindés, mais faire un coup sur un Go Fast, une affaire mêlant un transport de plusieurs kilos d’héroïne. La situation va alors s’empirer car les braqueurs et les dealers vont s’affronter.

Critique du film braqueurs contre les dealers

Le polar réalisé et co-écrit par Julien Leclerc nous montre une vie de gangsters français. Le scénario n’est pas nouveau, c’est du déjà-vu mais cela n’empêche pas de revoir le mérite de ce film. Parce qu’on a tendance à croire que seuls les Américains sont capables de produire de bons films polar, là le réalisateur se surpasse. Le film présente une énergie diabolique, des scènes d’actions rapides et réalistes où les braqueurs vont faire face aux dealers de Sevran. Deux crimes différents qui vont s’opposer dans une mise en scène qui est certes classique et sans fioritures mais ne manque pas de tension. Les fusillades, les cascades et les crashs sont réalistes. Le scénario est par contre peu fourni et assez incohérent. Le réalisateur a mis des braqueurs contre les dealers sur l’écran, en train de se tirer dessus alors que l’affaire pourrait être résolue en un minimum de temps. Et on ne trouve qu’un seul braquage dans le film. Aussi, toutes les relations entre les personnages sont bien menées, sauf pour la compagne d’Yanis qui n’apparaît que 3 fois dans le film. Ce dernier est aussi trop court avec une fin réalisée à la va-vite. La trame du film nécessite ainsi plus de profondeur pour qu’il fasse une belle surprise aux téléspectateurs.

film-braqueurs-contre-dealers

Concernant la réalisation et la mise en scène, elle se veut froide, dure, sombre et réaliste et on ne peut que louer l’interprétation du Sami Bouajila. Il crève l’écran de charisme. On ne peut aussi rien reprocher à la distribution des autres acteurs. La photographie est également correcte et le fond sonore traduit bien l’ambiance du « braqueurs contre les dealers ». Une série B correcte qui se démarque des autres thrillers sortant ces derniers temps. Le suspense est aussi au rendez-vous du début à la fin du film et pour ceux qui ne sont pas habitués à voir un film français policier d’action, il est à recommander. Bref, à part quelques failles du scénario, ce film braqueurs contre les dealers offre des mises en scènes nerveuses et percutantes.

Sinon, tentez le film présenté sur ce blog.

Les commentaires sont clos.